? Je prodigue les soins avec la plus grande attention pour votre cheval de sport, de balade, poney, cheval à la retraite …  

N’hésitez pas à me contacter  ?

Jolan Lorant, ostéopathe équin diplômé par le CREA.

Téléphone :

+32 498 46 42 74 (Belgique)

+352 691 46 42 74 (Luxembourg)

PRENONS RENDEZ-VOUS

Je me déplace dans toute la Belgique mais également au Luxembourg et dans le nord de la France

 ??  ??  ?? 

Qui suis-je ?

Pour bien commencer une petite présentation s’impose. Je m’appelle Jolan Lorant, je suis originaire des Ardennes, plus précisément de Libramont. Passionné par le monde du cheval dès mon plus jeune âge, j’ai commencé l’équitation dès l’âge de 5 ans. Par la suite, j’ai naturellement accroché avec la discipline du dressage qui mélange performance, dialogue avec le cheval et art. Je fréquente le monde de la compétition depuis déjà quelques années. Tout d’abord comme compétiteur et par la suite comme œil extérieur lorsque j’ai suivi mon père dans les concours nationaux et internationaux. Tout cela m’a permis d’exercer mon regard sur le bon (ou moins bon) fonctionnement du cheval et du cavalier.

Subjugué par la biomécanique et le fonctionnement du corps humain j’ai d’abord réalisé des études de kinésithérapie. Celles-ci m’ont permis d’acquérir des bases scientifiques solides, une palpation aliant la finesse et une rigueur importante dans l’analyse de la pathologie et du traitement. Ensuite, je me suis dirigé dans l’ostéopathie équine. Cette dernière répond en effet à tous mes critères : le côté scientifique en passant par la rigueur, l’observation, l’analyse, la biomécanique, l’anatomie autour du cheval. Le seul objectif visé : le bien-être du cheval !

J’accorde une grande importance à la communication avec le cheval sans oublier le dialogue et l’écoute du propriétaire ou du cavalier, indispensables à la mise en place d’un traitement adéquat.

Je mets également un point d’honneur à prôner la pluridisciplinarité ! L’ostéopathe ne peut, en aucun cas, remplacer le vétérinaire. L’un et l’autre sont complémentaires dans les soins nécessaires au bien-être du cheval au même titre que le maréchal-ferrant, le dentiste… C’est en travaillant main dans la main et en communiquant les uns avec les autres que les soins apportés aux chevaux seront optimaux et efficaces.

Tous ces éléments que sont la rigueur, les sciences, l’observation, la palpation, la pluridisciplinarité et pour terminer la plus importante à mes yeux  la remise en question, doivent permettre à l’ostéopathe de mettre ses compétences au service du cheval et d’améliorer son expérience chaque jour.